Fichier hébergé par Archive-Host.com





Fichier hébergé par Archive-Host.com




Divers

Clic sur le titre d'un poème pour le lire

Cliquer sur la barre de séparation pour revenir à la liste des titres


Jamais ne meurent
Espérance
Venise
Le lavoir
Appel 
La peinture
Immortalité
L'utilité du rêve


Nouvelle page Poème Divers ICI




Jamais ne meurent

Les beaux souvenirs ne meurent jamais
Car dans nos coeurs la vie renait
Une image, une journée, un instant
S'incruste dans les pensées, important.
Le sourire de l'amour dans le matin
Le regard d'une âme qui efface le chagrin
La main qui se tend vers un être désemparé
Une attention prêtée à l'esprit malmené
Un 'je t'aime ' après un duel amoureux
Premier baiser d'un passé doucereux
Les beaux souvenirs demeurent à jamais
Les pires souvenances, oublier on voudrait
Reviennent en la mémoire les bonheurs
Ensevelir au fond des coeurs les malheurs
L'existence est une ronde des sens
Que toujours les heures encenses .
Sourire aux visages d'un hier parfait
Car les beaux souvenirs ne meurent jamais.

?Marie.C


 Espérance


Sur mes matins chagrins.
Apporte l'envie dans ma vie.
Besoin de voir, besoin de croire.
En l'amour que je veux toujours.
Sur ma peine, chant des sirènes.
Plus de larmes,sous un voile de charme.
Que mon visage soit message.
Et lire dans mon sourire.
Grâce à l'espoir d'un soir.
Que l'ailleurs sera meilleur.
Suivre le chemin de son destin.
Jolie danse de l'existence.
Faire de ses désirs des plaisirs.
Garder en son cœur tous les bonheurs.
Pour faire de ce passage un avantage.
Jusqu'à plus faim, vivre demain
Et être heureuse de voir la faucheuse.

?Marie.C

 Venise  
 
Venise! merveilleuse, noyée sous les eaux 
Où quartiers et rues se dessinent en canaux 
Le marin mène sa barque en farandole
Chants et couleurs fleurissent les gondoles 
Ponts de pierres, charme sans égal
Monnaie que l'on jette pour un voeu légal
Pigeons et touristes envahissent le palais des doges
Son carnaval célèbre, ses ardeurs aux mille toges
On dit qu'en ses jours tout est permis 
La fête s'installe, reine sans interdit
Sous tes masques d'un bel albâtre 
Combien de coeur as-tu fais battre ?
Moment plaisir sous des mains anonymes 
Souvenir saccadé d'une folie en rythme
Cité vénitienne au passé historique 
Berçant tes sujets par l'Adriatique.
Le rêve tu fais naître dans les coeurs 
Ville mythique de l'amour et ses saveurs
?Marie.C

 
   Le lavoir 
 
Sous la verdure 
Caché en bordure 
Bois qui perdure
Il garde belle allure
 
Jadis on le visitait 
Des heures on consacrait
A genoux on s'offrait
Endroit sacré il était
 
Le fleuve à ses pieds
Sans cesse vient l'épier
Repaire de pipiers 
La faute vient expier
 
Combien d'amants heureux
Combien de baisers langoureux
Les corps rendus fiévreux 
Abri des instants chaleureux 
 
Saluer est ton devoir 
L'onde qui te fait miroir 
D'un autre temps tu es mémoire
Respect on te garde, TOI le lavoir
?Marie.C
 
Appel 
 
 
Il est des silences 
Bien trop éloquents
Qui taisent la colère
Cachant sa misère
 
Crier ses rancoeurs 
Et parler sans frayeur 
Choisir la fuite 
Est une chasse de nuit. 
 
Dans un texte publier 
En secret parodier 
Les qualités et valeurs 
D'une amitié en malheur.
 
Il est des silences 
Qui submergent mon coeur 
Il est des silences 
Qui jamais ne seront vainqueurs
 
"Les silences du coeur sont les plus douloureux"
?Marie.C

 
La peinture 
 
 
Entre mes mains timides 
Coloris au gré d'une envie
Ebauche aux reflets humides
Doucement tu prends vie
 
La toile enfin s'anime
Par un sourire dessiné
Une peau lisse anonyme
Dans mon décor imaginé 
 
Esquisser un visage
Regard pourvu d'émotion
Teinte en parfait dosage
Sublimant la création 
 
Souligner par une ombre
Un rictus, un évènement
Donner dans la pénombre
Une image, un sentiment 
 
La peinture a prime valeur
Dans le coeur qui la fait naitre
En ses formes et ses couleurs 
Deviner l'âme du maitre.
?Marie.C


    Immortalité

Au hasard de mes pas
Guidés par l'errance
Traversant la pampa
Chaussée de clarence

Le vent doux et forban
Joue dans ma chevelure
Dépourvue de ruban
Libre de sa frisure

Le regard éperdu
Vers l'horizon brumeux
Contempler l'étendue
Des nuages mureux

Devant moi ton visage
Rayonne du soleil
Brillance en hommage
Mon désir en sommeil

Sourire de mon coeur
Espérant ton retour
Ce monde à l'honneur
S'approprie notre amour

L'absence est souffrance
Mer d 'incertitude
Image de garance
Havre de plénitude

La toile imprégnée
Colorée d'illusion
L'instant perpétuer
Peinture d'évasion

  ?Marie.C




   l'utilité du rêve



Qu'il soit logique
Ou maléfique
Parfois pathétique
Ou encore magnifique
Le rêve est authentique
Rêver est souvent magique

Hier j'ai rêver d'une route
Sans escale ni détour
Chemin de l'amour
Pour une vie sans carrefour
Existence sans retour
Vivre à deux pour toujours.

Hier j'ai rêvé d'un spectre
Qui se nome Lucifer
Prince des enfers .
Maître de mon univers
Qu'il couvre de ses ténèbres
Et afflige tout mon être.

Hier j'ai rêvé de la misère
Qui recouvrait la terre
D'un voile de tristesse
Par la noirceur de ses prouesses.
Des cœurs meurtris en détresse
Des corps morts en parenthèse.

Hier j'ai rêvé d 'une fée
Qui dans son halo doré
Jetait sur ce monde la beauté
Une poudre de gaieté
Sur les peuples où la bonté
Annihilait le mot 'pleurer'

Le rêve est une évasion
Peu importe la destination
Il est moyen de vivre ses passions
De fuir ses préoccupations
Le rêve est une fascination
Qu'il faut user sans modération .

  ?Marie.C






 
 



Créer un site
Créer un site