Fichier hébergé par Archive-Host.com





Poème tristesse suivante




Amour mort
The end
Tristesse
Son nom est 'Elzheimer


Amour mort



Est-ce moi ? Est-ce lui ?

Chaque minute qui passe
Nous apporte l' ennui
Comme un bonheur qui trépasse.
De son regard d'aujourd'hui
Je ne vois que l'impasse
Pour un amour qui s'enfuit

"Je t'aime' deux mots magiques
Sur le sentier de lumière
D'une passion illogique.
Deux coeurs sans raison ni prière
Goûtant l'instant féérique
D'êtres brûlants de fièvre

Pourtant on le dit éternel
Parfois même dans la mort.
Les sentiments purs et originels
S'étiolent sans bruit ni remords
Déposant l'ombre criminelle
A l'image d'une vie oxymore

Sur nos jours s'abat le destin
Les silences tuent nos émois
Mon cœur rempli de chagrin
Souffre sans combat ni foi.
Emprunter le meilleur chemin!!
En total soumission à sa loi.

Pour lui ? Pour moi ?
  



The end 

Bye-bye  M........ derniers mots
Qui résonnent en moi comme un crédo.
Mais qui ne signent pas la fin des maux.

Tu ne pourras hélas lire.
Ce que j'ai jamais su te dire.
Et qu'aujourd'hui je dois écrire.

Je veux ce poème comme exutoire.
Qui ne mettra pas un terme à notre histoire.
Car en moi, brûlera toujours ma mémoire.

Tu m'as offert un amour pur et entier.
J'ai jamais pu être comme tu aurais aimé.
Dans cette romance partagée.

De mes yeux coulent les larmes.
Mon cœur comme percé de lames.
Saigne une douleur qui me désarme.

Je souffre de réaliser que je t'ai perdu.
Les jours à venir vont être torture.
Mais sans doute je mérite cette blessure.

Le temps, que l'on dit toujours de bon conseil.
Estompera doucement ta douleur et la mienne. 
Et que les bons souvenirs, à jamais reviennent.

J'espère que tu trouveras la force de me pardonner.
Mon erreur de ne pas avoir su t 'aimer.
Et saches que dans mon cœur à jamais tu es gravé.
                          Bataille C.........






Tristesse



Ô! tristesse pourquoi ce soir viens-tu ?
Pourquoi de moi faire ta demeure?
Je ne suis qu'un corps abattu
Errante, mon âme est douleur

En ce triste soir de solitude 
Seul l'ennui ne me délaisse
Mon amour est loin de moi
De ses mots je suis languitude 

Pourquoi ai-je tant besoin de lui?
Comment de son essence me priver ?
son absence est une torture
Qui déchire mon être blessé 

Quel est ce sentiment étrange 
Qui sournoisement me dévore
Regret et remord en mélange
Doute et espoir en désaccord

Demain n'est qu'interrogation 
Que le rêve rend certitude
Réalité de la vie, soumission
Combattre alors la lassitude





Son nom est Elzheimer'


J'essaie de me souvenir
Mais son nom m'échappe
Je creuse sans y parvenir
Insurmontable étape

Des images m'obsèdent
Sans sourire pourfendeurs
Des visages, pour remède
Étanchent leurs pleures

Pourquoi cette tristesse?
Comment aujourd'hui l'effacer?
Ces heures sans liesse
Sont désormais unies au passé

Parfois des rires résonnent
Dans mon coeur incertain
Mélodie du bonheur qui sonne
Comme un délicieux refrain 

Je me souviens de maman
Et ses baisers de douceur  
Quand son sourire charmant
Éclair son regard admirateur

Mon enfance est si proche 
Présente dans mon miroir 
Hier est une approche
Refoulée en ma mémoire

Marie.C




Page suivante   >






 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement