Fichier hébergé par Archive-Host.com



hebergeur image




La Maladie de Parkinson et ses symptômes



La maladie de Parkinson résulte de l' altération grogresive des neurones
qui interviennent dans le contrôle des mouvements :
Posture, marche, parole, écriture ....
Ces neurones fonctionnent en libérant de la dopamine, laquelle est en quantité insuffisante au cours
de la maladie de Parkinson

Les signes de la maladie de Parkinson sont donc des signes moteurs,
les fonctions intellectuelles étant intactes dans la grand majorités des cas :


La bradykinésie associe une lenteur ds mouvements volontaires (dont l'zxécution nécesit attention et motivation)
à la diminution des mouvements automatiques ( balancement des bras au cours de la marche, clignement des yeux...)

La rigidité est une sensation de raideur des muscles dont la tension cède par à-coups à la mobilisation passive.

Le tremblement existe chez un tiers des patients. Il apparaît avec l'immobilité et s'exagère avec l' émotion ;
il disparaît lors de l'exécution  d'un mouvement et au cours du sommeil.


La maladie de parkinson n'est ni contagieuse ni héréditaire. Les rares cas familiaux  décrits correspondraient  davantage
à l'existence d'un terrain familial, plus "sensible" à la cause de la maladie, qu'à une transmission génétique de celle-ci.
Pour autant, on ne connaît toujours pas avec certitude la cause de la maladie.


La maladie de Parkinson a pour caractéristique d'évoluer lentement et de pouvoir être longtemps compensée par
la prise de médicament contenant un précurseur de la dopamine qui fait défaut au cerveau.



Les patients doivent donc apprendre à organisr leur vie professionnelle, sociale et familiale ,
avec une maladie qui peut durer 30 ans ou davantage puisque, depuis, le début de la
dopathérapie, l'espérance de vie des parkinsoniens est comparable à celle de la population.





 

 



Créer un site
Créer un site