Fichier hébergé par Archive-Host.com






 

Ma maman 
Je t'aime
Sans R
Amour
Espoir dans la nuit
Rêverie
Amour suspendu




Ma maman

Une maman, c'est une étoile
Qui brille dans le firmament
Et jamais,le soleil, ne voile.

Une maman, c'est une présence
Un être toujours disponible
Qui veille sur les enfances.

Une maman, c'est un ange
Gardienne de sa chair
Qu'elle a donné dans la souffrance.

Une maman, c'est indispensable
L'enfant pleurera son enfance volée
Si on le sépare de cet être vital

Une maman, c'est une confidente
l'amie qui recueille les secrets
Car à une maman,on fait confiance.

Une maman, c'est une femme
Qui a donné la vie et l'amour
Une maman c'est une âme.

Elle est le symbole de la fertilité
Une maman, c'est un emblème
Qui toujours sera honoré.

Une maman, c'est ma maman
Que j'aime et que je respect
Que je chéris et qui me le rend.

Poème que je dédie à ma maman chérie


?Marie.C





 Je t'aime

Sur le chemin de ton coeur
J'ai oublié la douleur
Sur le chemin de ton regard
J'ai fondue sans un seul égard
Sur le chemin de tes pensées
Je t'ai volé mille baisers
Sur le chemin de tes rêves
Je me suis livrée sans trêve
Sur le chemin de tes mains
Je me suis parée de satin
Sur le chemin de tes mots
J'ai vibré de leurs échos
Sur le chemin de tes larmes
J'ai souvent rendu les armes
Sur le chemin de ton amour
J'ai dit "je t'aime pour toujours".


?Marie.C




  Sans R

Ses cheveux lissent et soyeux
Dissimulent ses épaules menues
Belle cascade à l'onde sinueuse
Châtains, ces filaments tendus.

S'en allant gaiement de bon matin
Le vent jouant dans sa toison
Elle chante et danse en chemin
Mélodie en sol, de sa composition

Chante belle dame, muse nouvelle
C'est le destin qui à toi m'a mené
Tous mes sens ,tu as mis en éveil
Et mon existence,plus jamais esseulé

Fée dans l'aube naissante
A l'élégance qui me séduit
Accepte ma main aimante
Et voyons où ce chemin nous conduit.


?Marie.C







Amour


Amour Amour
A la vie tu fais la cour
Aux coeurs tu fais discours
Les corps tu laisses sans atours
L'existence tu pares de rouge velours
Dans ton cocon on se love sans aucun détour
Quand la mort un jour sépare les êtres sans retour
Les ténèbres recouvrent les âmes d'un voile pour toujours
Et dans ton existence ,sans pudeur crier au secours
Prier que la lumière revienne sur nos jours
Sentir en son être le désir qui accours
De l'espoir de trouver le décours
Alors les sourires tu encours
A la vie crier les bonjours
Amour Amour
Bonjour Amour
Amour Toujours
Bonsoir Amour
Amour Amour
Parce que l'amour s'est enfui
La vie s'habille d ennui
Mourir serait cadeau
L'hymne le fado
Oublié est aisé
La solitude adoptée
Mais vivre est un défi
Car aimer est encore permis
Ignorer sa douleur, exhorter les mémoires
Quand ma vie se fait noire ,l'écrire est exutoire
Quand mon âme dans le soir,convoite le purgatoire
Conjuguer l'amour aux rimes de la poésie est résolutoire


?Marie.C





Espoir dans la nuit


Dans les arpèges de la pluie du soir
L'insomnie berçant mes déboires
Le flot tumultueux de mes sombres pensées
Se déverse dans l'abysse des heures écoulées

M'évader vers hier à la fragrance du bonheur
Sourire dans la nuit et aux anges faire honneur
Sombrer dans les rêves aux lueurs étoilées
Oublier quelque temps cette absence forcée

Dans cette pièce blanche au silence immaculé
Oser caresser doucement, l'espoir émacié
De retrouver sans rémission cet amour partagé

Par la chaleur de tes bras à nouveau m'épanouir
Succomber au tendre murmure de tes mots désirs
Et faire de nos insomnies des moments de plaisirs


?Marie.C




Rêverie


Dormir serait doux et bon
Rejoindre d'autres horizons
Peut être une belle saison
Et quitter ce ciel moribond

Mettre les nuages en couleurs
Soleil et lune en valeur
Les jours s'écoulant en douceur
Les ténèbres berçant le rêveur

Le luth prendrait sa revanche
Délicieuse mélodie d'une anche
La terre jonchée de roses blanches
L'oiseau lyre pépiant sur la branche

Apprécier la beauté du paysage
Les sourires sur les visages
La sérénité en bon présage
Criant au monde son message

Abolir les cris et les larmes
Rendre à la vie son charme
Semer le bonheur qui désarme
Écouler le sang dans la marne

Merveilleux songe doré
Qui,ma nuit avait paré
Cette balade j'ai adoré
Ce sommeil j'ai savouré.


?Marie.C






Amour suspendu



Tu m'as dit dans le soir
M'aimer, ne plus pouvoir
Mes larmes coulent dans le noir
Marques de mon désespoir.

Comment de tes mains me passer ?
Mon corps de tes caresses le privé.
Difficile pour moi à envisager 
Car de mon cœur tu es prisonnier.

Tes doigts fouillant mes cheveux dans la nuit,
Tes lèvres douces et humides sur mon corps séduit,
Ta peau effleurant ma peau au goût du fruit
Nos ébats fougueux échangés sans bruit.

Pourquoi de ma vie vouloir sortir?
Nos sentiments, plaisirs, désirs,
Comment les refouler, les abolir?
Ne plus t'aimer est pour moi mourir.

Rester et à tes côtés combattre.
Le mal, jamais nos cœurs pourra battre.
Enlacer, sages mais unis devant l'âtre.
Nos deux âmes en secret s’ébattent.


?Marie.C




 
 



Créer un site
Créer un site